Quand utiliser les approches globales