EFT pour le Stress post-traumatique et des événements négatifs perturbants

Comment nous vous aidons

Notre méthode est puissante pour changer l’expérience vécue intérieurement. Elle est néanmoins douce, et notre travail est souvent indolore. Il vous sera seulement demandé de vous rap­peler brièvement votre problème (ce qui peut créer un peu d’inconfort). Et c’est tout. Il ne lui sera pas nécessaire de revivre la douleur. En fait, générer un inconfort émotionnel prolongé est contraire à une bonne pratique de l’EFT. Ceci est un des nombreux exemples d’écarts radicaux entre l’EFT et les méthodes conventionnelles.

L’efficacité de l’EFT dans l’aide pour les Troubles de stress post traumatiques (TSPT) aux USA a été découverte en 1995 suite aux remarquables succès de Gary Craig (fondateur de la méthode) dans l’aide à des vétérans du Vietnam qui 30 ans après leur démobilisation et malgré les nombreux traitements suivis, souffraient toujours de TSPT.

Depuis, l’EFT de Gary Craig s’est fait connaître comme méthode alternative valable. Elle est utilisée aux USA et dans le monde pour venir en aide aux personnes souffrant de TSPT par de nombreux spécialistes et médecins. A ce jour plus de 200 recherches ont étés publiées sur l’EFT.

Pour plus de détails, nous vous invitons à visionner la courte vidéo ci-dessous. Vous retrouverez Diane discutant avec Romain, un ancien combattant arrêté pour état de stress post traumatique et déclaré blessé de guerre suite à une mission particulière. Romain décrit son retour de cette mission et les 6 ans qui ont suivi comme « la descente aux enfers ». Il parle de sa séance avec Diane et d’une vie retrouvée suite à celle-ci. Vous verrez aussi que parler de son événement traumatique, y compris de certains détails auparavant porteurs d’une forte intensité émotionnelle, ne l’affecte plus du tout.

Pourquoi nous pouvons vous aider

20 ans d’expérience personnelle et professionnelle en EFT pour le stress post-traumatique et des formations suivies aux USA nous ont apporté une connaissance approfondie dans ce domaine dans lequel nous sommes spécialisés. En plus de séances individuelles, nous donnons des formations qui s’adressent aux professionnels en santé et en aide – médecins, thérapeutes, infirmiers, psychologues, etc. – en Suisse et ailleurs.

Depuis 2010 Diane von der Weid est membre du conseil de fondation de The Personal Peace Foundation aux USA. Cette fondation a pour but l’aide par l’EFT aux vétérans de guerre et à leurs familles, ainsi qu’à toute personne souffrant de PTSD.

En savoir plus : Alain von der Weid et Diane von der Weid

Comment reconnaître le stress post traumatique ?

Le stress post traumatique peut produire différents symptômes (symptômes de stress post-traumatique – SSPT) et des états physiques et émotionnels (états ou troubles de stress post traumatiques – ESPT ou TSPT) qui se prolongent dans le temps. Principalement :

  • Agitation
  • Irritabilité
  • Tremblements
  • Palpitations
  • Accès de colère
  • Insomnie
  • Anxiété
  • Cauchemars
  • Douleurs physiques (maux de dos, ventre, migraines…)
  • Hypervigilance
  • Dissociation
  • Transpiration excessive ou sueurs
  • Souvenirs envahissants (flashbacks)
  • Dépression
  • Peur persistante
  • Comportements à risque
  • Idéation suicidaire
  • Evitement (vouloir éviter à tout prix tout ce qui nous déclenche)
  • Difficultés cognitives
  • Différents troubles (y compris alimentaires, TOCs…)

Les douleurs et souffrances émotionnelles que nous vivons proviennent d’événements négatifs perturbants qui n’ont pas été résolus. Certains de ces événements, plus intenses émotionnellement – ou traumatiques – vont générer un stress tout aussi intense, qualifié de ‘post traumatique’. Le stress post-traumatique engendre chez l’individu différents symptômes physiques et émotionnels adverses, contre lesquels il est difficile de lutter par la seule volonté.

Il est établi que des catastrophes d’origine naturelle ou humaine (tremblements de terre, tsunamis, guerre, attentats…), ainsi que des événements violents (accident, agression…) sont une source d’événements négatifs perturbants intenses, traumatiques.

Ce que l’on sait moins mais que nous trouvons souvent en EFT (méthode dont l’essentiel consiste à identifier les causes des différents stress), c’est que des événements négatifs perturbants vécus par un individu dans son enfance, parfois de façon répétée et qui ont été banalisés ou considérés « normaux » par les adultes dans son environnement, peuvent également l’affecter profondément et finir par engendrer des symptômes de stress post traumatique. Car l’accumulation de ces « petits » événements négatifs perturbants construit une intensité émotionnelle qui devient tout autant traumatique que celle générée par des événements vécus lors d’une catastrophe d’origine naturelle ou humaine. Cette source de stress post traumatique est souvent ignorée aussi parce qu’elle est plus difficile à identifier.
Quelques exemples : séparation ou divorce difficile des parents, la perte d’un être cher, un handicap ou des problèmes de santé, des problème familiaux : problèmes financiers, dépendance ou addiction, inceste, longue maladie ou maladie mental d’un des parents, d’un frère, d’une sœur…

Il y 30 ans la notion de stress post traumatique était encore peu connue, de nos jours le stress post traumatique est diagnostiqué couramment. De nombreuses thérapies se proposent de le soulager ou de le traiter, leur efficacité varie selon les cas et les personnes.

"Imaginez à quel point le monde serait différent si chaque personne évacuait les séquelles de son passé. Non seulement nous nous sentirions tous mieux physiquement et émotionnellement, mais nous pourrions aussi nous comprendre et avoir de la compassion les uns pour les autres sans tous les problèmes qui font obstacle."

Gary Craig, fondateur de l'EFT Tweet